La Saintonge

Les 4/5 du territoire de la Charente-Maritime sont représentés par la Saintonge dont une partie a été amputée pour former la Charente lors de la création des départements en 1790. Cette ancienne province qui a pour centre géographique Saintes - dont elle tire son nom - se caractérise par une diversité de terroirs qui forment autant de micro-régions assez bien individualisées et qui sont chacune polarisées par une petite ville dominante. C’est à la fois une région littorale, qui englobe la plus grande île charentaise, l'île d'Oléron, et qui est bordée par le plus vaste estuaire de l’Europe, la Gironde, et une région continentale, caractérisée par des bas-plateaux aux sols différenciés et à l’altimétrie moyenne où viennent s’écouler des fleuves et des rivières dans des vallées peu encaissées et le plus souvent dissymétriques. Ainsi, plusieurs micro-régions compartimentent-elles la Saintonge où la vallée de la Charente sert de trait d’union entre ces différents ensembles géographiques.WikipediaWikipediaWikipédia

Brouage

BrouageSamuel Champlain serait né à Brouage. La ville fut créée au milieu du XVIème siècle, par Jacques de Pons, au coeur des marais sur une assise de galets de lest laissés là par les navires qui chargeaient le sel de Saintonge.

Bellmarto édifiera les premiers remparts, en bois, qui furent par la suite remplacés par l'ingénieur Robert de Chinonpar d'impresionnantes fortifications de pierres et de briques. Richelieu confiera par la suite à Pierre d'Argencourt la rénovation des défenses de Brouage.

Enfin, Vauban en remaniera les fortifications.Wikipedia

L'église de Brouage Cliquer dans l'image pour atteindre le site de l'Office du Tourisme de Brouage

Marennes

Marennes
Cliquer dans l'image pour atteindre le site de la ville de Marennes

Dominée par le clocher-porche le plus élevé de la Charente-Maritime et qui est l'un des emblèmes de la cité, Marennes fut longtemps l'une des villes les plus prospères de la Saintonge.

Elle devait cette fortune à sa situation géographique au cœur des marais salants, en un temps où le sel était l'une des denrées les plus recherchées et une grande source de richesse.

Aujourd’hui, elle doit sa renommée à la production des huîtres dites « vertes ».

La ville est devenue un des principaux centres d'affinage et de commercialisation du bassin de Marennes-Oléron et son port ostréicole, le port de La Cayenne, est l'un des plus actifs du bassin.Wikipedia

L'île d'Oléron

C'est la plus grande des îles françaises métropolitaines après la Corse. Au cours de son histoire, elle fait tantôt partie de l’ancienne province de l’Aunis, tantôt de l’ancienne province de Saintonge, au gré des nombreuses guerres, surtout pendant la période médiévale. L'île d'Oléron, comme l'ensemble des îles charentaises et du littoral de la Charente-Maritime, se caractérise par un climat particulièrement doux en hiver, notamment au sud de l'île, et rafraîchissant en été. Wikipedia Oléron
Cliquer dans l'image
pour atteindre le site de l'île
Les anciens marais salants  ont été reconvertis en « Claires », terme local désignant des bassins d’affinage. Les huîtres du bassin de Marennes-Oléron y acquièrent leur goût et leur texture particulière, sous l’action d'une algue microscopique, la navicule bleue, qui provoque leur verdissement5. La culture du sel a été réintroduite au Port des Salines, à Grand-Village-Plage. L’art des paludiers y est présenté dans un écomusée. Les primeurs comptent parmi les productions traditionnelles de l'île tandis que la vigne donne le pineau des Charentes,  servi en apéritif blanc ou rosé.Wikipedia

Saintes

Ville néolithique, romaine (capitale de la province romaine d'Aquitaine), et romane (organisée autour de la cité épiscopale ). Le festival de Saintes, organisé par l'association de l'Abbaye Aux Dames, est un évènement culturel consacré aux musiques baroques et classiques.
paléosite
Cliquer dans l'image pour atteindre le site du Paléosite.
Cliquer dans l'image pour atteindre le site de l'Abbaye aux Dames
saintes Arc de triomphe de Germanicus
Cliquer dans l'image pour atteindre le site de la ville de Saintes

Royan

la Grande Conche
Cliquer dans l'image pour atteindre le site de la ville de Royan
Royan est  une des principales stations balnéaires de la côte atlantique française, dotée de cinq plages de sable fin, et également d'un port de plaisance pouvant recevoir plus de 1 000 bateaux ainsi que d'un port de pêche actif. Détruite par des bombardements alliés lors des combats de la libération, la ville martyre est déclarée par la suite laboratoire de recherche sur l'urbanisme et possède depuis un patrimoine architectural représentatif des années 1950  qui lui vaut d'être classée ville d'art et d'histoire.Wikipedia
bouton retour