Le Français au Québec

Le Français, langue officielle du Québec depuis 40 ans

Depuis l’arrivée de Jacques Cartier, la langue française était la langue officielle de la Nouvelle-France. Plusieurs vagues de population venue de France se sont établies dans l’est du Canada. Parmi eux, les Acadiens habitent et occupent principalement les quatre provinces maritimes : la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve. Dans toutes les provinces canadiennes, il y a plusieurs francophones d’origine française. Sur le pays entier en 2006, environ 9,6 millions de Canadiens (soit 30,7 % de la population) savaient parler français.

L’enseignement du français comme langue seconde dans les provinces anglophones du Canada favorise l’apprentissage de la langue française aux Canadiens.

Le Québec est la seule province canadienne où le français est l’unique langue officielle. Le Nouveau-Brunswick, quant à lui, est la seule province à être bilingue officiellement. Les huit autres provinces sont unilingues anglophones. Au niveau des institutions fédérales, le français est une des deux langues officielles139. Le Québec est la province qui compte le plus de francophones dans le pays avec près de 6 millions et demi de personnes qui ont cette langue comme langue maternelle, soit 80 % de la population, suivi de l’Ontario avec près de 582 695 francophones, soit 4,8 % de la population totale de la province. Le Nouveau-Brunswick, étant bilingue, a une forte concentration de francophones, installés principalement dans le nord-ouest, le nord-est et le sud-est de la province. La province compte 230 000 francophones représentant 33 % de la population totale. Environ 23 % des Canadiens déclarent avoir le français comme langue maternelle.

Sous la pression du Québec et des francophones du Canada, le 7 juillet 1969, la Loi sur les langues officielles est votée et le français obtient un statut égal à celui de l'anglais dans toutes les instances gouvernementales fédérales.

Les francophones de l'extérieur du Québec obtiennent le droit d'aller à l'école publique en français de la même façon que les anglophones du Québec pouvaient le faire depuis des générations, des lois obligent toutes notices d'aliment à être rédigées en anglais et en français ; tout service gouvernemental fédéral peut être effectué dans les deux langues, les lois doivent être disponibles dans les deux langues.

Wikipedia

Pour en savoir plus sur la parlure québécoise

Il y a exactement 40 ans, le 31 juillet 1974, le français devenait la seule langue officielle du Québec. Après des années de débats agités sur la question de la langue, le gouvernement libéral de Robert Bourassa fait adopter le projet de loi 22, qui allait ouvrir la voie à la loi 101.

Cliquez sur le lien pour en savoir plus : Le Français, langue officielle du Québec depuis 1974

Le 26 août 1977, l'Assemblée nationale du Québec adopte la "Charte de la langue française". Cette Charte, proposée par le gouvernement de l'indépendantiste René Lévesque, fait du français la langue officielle du travail, de l’enseignement, du commerce et des affaires. La question de la langue se posait au Québec depuis le traité de Paris (1763), à la suite duquel la Grande-Bretagne pris le contrôle des possessions françaises au Canada et créa la province du Québec.

Cliquez sur le lien pour en savois plus : La Charte de la langue française, ou Loi 101

Quelques expressions savoureuses

Expressions québécoises
vocabulaire météorologique
expressions québécoises
bouton retour