Journée de l'Action de Grâce

L'Action de Grâce

Historiquement, L'Action de Grâce était un jour de fête chrétienne durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année.

L'Action de Grâce est célébrée au Canada et aux États-Unis à des dates différentes. D'abord aux États-Unis, la tradition du "Thanksgiving" date de 1621, soit l'année suivant l'arrivée des "Pilgrim Fathers", ce groupe de dissidents religieux puritains qui a quitté l'Angleterre pour s'installer en Amérique et fonder une nouvelle religion. En 1621 donc, les Pilgrims signent un traité avec une tribu aux affiliations algonquines, assurant ainsi la paix en Nouvelle-Angleterre. C'est la signature de ce premier traité de paix qu'on célébra en 1621.

Toutefois, c'est le 29 juin 1676 que le "Thanksgiving" américain est devenu une fête nationale, jour de reconnaissance et de prières pour toutes les bontés accordées et pour la paix dans la communauté. En 1782, cette fête est passée du 29 juin au 28 novembre. On célébrait alors non seulement la paix mais aussi les récoltes généreuses. C'est en 1898 que le dernier jeudi du mois de novembre a été proclamé jour du "Thanksgiving" aux États-Unis.

Dans les faits, on fête la saison des récoltes un peu partout dans le monde. Les dates et les coutumes diffèrent cependant d'un pays à l'autre. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la tradition canadienne de l'Action de Grâce ne vient pas des États-Unis. Elle date de 1576, année où un explorateur anglais, Martin Frobisher, est arrivé en Amérique du Nord en cherchant la route vers l'Orient. Il a tenté en vain de trouver de l'or et d'établir une nouvelle colonie. Malgré ses nombreux échecs, il a tout de même célébré la première fête de l'Action de Grâce au pays, 45 ans avant les Pilgrims...

C'est en 1957 que le parlement canadien a proclamé l'Action de Grâce "fête nationale". Cette fête est depuis célébrée le deuxième lundi du mois d'octobre, soit un mois avant les Américains. Cette écart est attribuable aux différences saisonnières entre les deux pays. En effet, comme nous faisons nos récoltes un mois avant les Américains, il est tout à fait normal que nous célébrions l'Action de Grâce un mois avant eux !

À vrai dire, les racines de l'Action de Grâce remontent à plus de 2000 ans, époque où les prêtres et les druides celtiques fêtaient la saison de la moisson. Cette fête était si importante pour ce peuple qu'elle marquait la fin de son calendrier.

Finalement, pourquoi mangeons-nous de la dinde à l'Action de Grâce ? C'est qu'en octobre, la dinde a été engraissée tout l'été et elle est prête à être dégustée... Bon appétit !

En savoir plus sur Wikipédia

bouton retour
-